Comment marche les fonds propres et les capitaux propres ?


Comment marche les fonds propres et les capitaux propres ?

Les capitaux propres ont la même signification que les fonds propres. Ils constituent les capitaux permanents d'une entité. Pour les comptables, ils sont inscrits dans le passif non courant du bilan. Ils représentent la valeur de l'entreprise et s'obtiennent en soustrayant les passifs ou les dettes aux actifs. Pour une bonne gestion de la société, il est judicieux de savoir comment fonctionnent les fonds propres et capitaux propres.

Comment fonctionnent les capitaux permanents

l'état des fonds propres d'une organisation peut être constaté en fonction de la différence entre ses actifs et ses passifs. Car, si les actifs sont supérieurs aux dettes, les capitaux permanents sont positifs, et inversement si les dettes sont supérieures aux actifs, les capitaux propres sont négatifs. Leur montant est inscrit dans le haut du bilan côté droit (passif à plus d'un an), ainsi que dans les comptes 101 à 145.

Ce montant correspond au capital social, aux réserves aussi bien légales que statutaires, ainsi qu'à toutes les autres affectations du résultat de l'exercice en question et aux provisions règlementées. Ainsi, on voit clairement que le capital social est un élément faisant partie des capitaux propres, les deux termes ne sont donc pas synonymes.

Le capital social est constitué de tous les apports des associés aussi bien en numéraire qu'en nature. Il faut également bien distinguer les capitaux propres des dettes à long terme étant donné qu'elles sont également inscrites dans les passifs à long terme. Contrairement aux dettes, les fonds propres représentent les fonds apportés par les actionnaires ainsi que par les fondateurs lors de la création de l'entreprise ainsi qu'au cours de son développement.

Quelle est l'utilité des capitaux permanents d'une organisation ?

Les fonds propres ou capitaux propres servent essentiellement à financer les investissements de la société. Donc, si ces fonds sont assez importants, l'entreprise sera capable de respecter tous ces engagements. Il est judicieux de faire une comparaison entre les capitaux propres et les dettes d'une entreprise, afin de savoir clairement d'où viennent les ressources qui permettent de faire tourner l'entreprise. Donc, si on constate une proportion de dettes élevée, on peut en déduire que l'entreprise se trouve en difficulté.

On constate alors que les capitaux propres témoignent de la santé financière d'une entité. Si jamais, ils sont insuffisants, des conséquences assez graves surviennent. Parmi elles se notent le doute sur la continuité d'exploitation de l'entreprise et la menace de dépôt de bilan. L'entreprise devra alors subir un redressement ou une liquidation judiciaire. Elle aura également beaucoup de mal à obtenir des prêts auprès d'une banque. En effet, la valeur des capitaux propres est un facteur clé qui permet aux banques et aux investisseurs de donner ou non leur accord

Les ressources à long terme et les investissements

Les capitaux propres doivent donc être capables de financer les emplois à long terme d'une entité. Pour ce faire, le dirigeant avisé doit effectuer une analyse financière avant de décider de faire un investissement. Cyrille Vernes recommande toujours de recourir à cette pratique.

C'est à partir des résultats de l'analyse que l'entreprise prendra ses décisions, et pourra mettre place un plan stratégique valable dans le temps, tel que Cyrille Vernes le dit toujours.